www.lenz.com
Bernd LENZ, le fondateur de la société du même nom, est un pionnier en matière de digital. C'est son système "Digital Plus" apparu en 1993 qui a  servi de base à la norme NMRA-DCC. 
  RailCom, le premier protocole DCC bi-directionnel pour décodeurs embarqués et stationnaires,
XpressNet Phone Adapter
(XPA), le nouveau concept de Lenz pour piloter son réseau à partir d'un téléphone sans fil d'intérieur.

Descriptif du système

"Digital Plus" s'articule autour de 2 bus. L'un baptisé X-Bus (rebaptisé XpressNet) est exclusivement réservé à la transmission des commandes et supporte un maximum de 32 appareils dont les commandes auxiliaires LH100 et LH200, l'interface PC LI100 et le pupitre de commande LW100) en plus de la centrale de commande LZ100. L'autre (le bus RS) est réservé à la rétro signalisation. Le protocole utilisé a été versé dans le domaine public par Lenz. Il est basé sur un mécanisme de polling, c'est à dire que la centrale interroge tour à tour l'ensemble des périphériques connectés au bus de manière cyclique. X-Bus utilise la technologie RS485 qui permet d'e développer le bus sur une distance maximale de 1000m.

Lenz propose 2 sets de démarrage commercialisés sous le nom de SET01 et SET02 ainsi que la toute récente centrale COMPACT. Cette dernière est un produit d'appel destiné aux amateurs désirant s'initier au digital sans se prendre la tête. Ses possibilités sont relativement intéressantes, et il est à tout moment possible de passer la vitesse supérieure sans tout jeter. Le principal attrait de ce système est son prix particulièrement bien positionné. 

Le SET01 est constitué d'un booster LV100 (3A),  d'une centrale LZ100, d'une commande auxiliaire à touches LH100 et d'un décodeur.

La centrale LZ100

présente les caractéristiques suivantes:

  • adressage sur 4 chiffres 
  • supporte une locomotive analogique (adresse 0)
  • réglage de la vitesse 14, 28 ou 128 crans
  • autorise la traction multiple
  • maximum 99 locomotives en simultané
  • permet d'adresser 256 décodeurs stationnaires
  • programmation d'itinéraires
  • ....

Le SET02 se compose d'un booster LV101 (3A), d'une commande manuelle LH200 et d'un décodeur.

La commande/centrale LH200

  • fonctionne comme une mini centrale. On peut donc se passer de la centrale LZ100
  • adressage 4 chiffres (0001 -> 9999)
  • permet de faire circuler une locomotive analogique
  • dispose d'un switch pour changement du sens de marche
  • réglage de la vitesse par potentiomètre
  • affichage LED 4 positions 
  • supporte 25 locomotives maximum simultanément dont 5 en prise directe
  • permet d'adresser 9 fonctions décodeurs
  • autorise la programmation de tous les paramètres décodeur en mode écriture uniquement (il n'est toutefois pas possible de lire leur valeur au préalable).
  • maximum 4 booster LV101 peuvent être branchés pour une  intensité maximale de 12A

Cette commande est uniquement destinée à la conduite des trains et ne permet donc pas de piloter des accessoires de voie. Il est toutefois possible de lui adjoindre une commandes LH100. Via l'adaptateur LA152, il est possible de connecter jusqu'à 3 commandes satellites supplémentaires.

La gamme Lenz comprend de nombreux accessoires au rang desquels:

  • le module de conversion LC100 permettant l'interfaçage avec des systèmes utilisant un autre format de données
  • l'interface LI100 pour la connexion d'un PC
  • le module de rétro signalisation LR100 
  • les décodeurs stationnaires LS100/LS110/LS120
  • le détecteur d'occupation LB100 (permet de surveiller 2 voies)
  • le module LK100 pour boucles de retournement
  • le générateur de freinage LG100 (nécessite un booster supplémentaire)
  • une gamme étendue de décodeurs
  • le pupitre de programmation LW100 (pour les accessoires de voie)
  • ....

La centrale "compact"

  • regroupe en un seul appareil un pupitre de contrôle, une centrale et un booster (2,5 A)
  • dispose d'une connexion à XpressNet 
  • permet l'adressage de maximum 100 locomotives (dont une en mode analogique)
  • permet l'adressage de 100 aiguillages ou accessoires
  • réglage de la vitesse par potentiomètre
  • changement du sens de marche par 2 boutons
  • permet d'adresser 3 fonctions décodeurs en direct (3 boutons)
  • bouton d'arrêt d'urgence
  • autorise la programmation de tous les paramètres décodeur. A partir de la version 3.1, il est également possible de lire la valeur de tous les paramètres.   

La centrale "compac" peut fonctionner de manière autonome. Il est également possible de lui adjoindre une commande type LH100 ou LH200 (au moyen du boitier LA152) ou de l'utiliser comme pupitre de commande en complément d'une centrale LZ100.

 

Le système "Digital Plus" est certainement le système DCC "grand public" par excellence, et de ce fait le plus répandu si ce n'est de par le monde, au moins en Europe. Même si l'architecture du système n'est plus tout à fait à la pointe de la technique, le système Lenz est à même de faire le bonheur de l'amateur moyen grâce à sa gamme évolutive qui est certainement l'une des plus complète du marché.  J' ai un temps envisagé de l'adopter avant de faire marche arrière au profit du système de Digitrax. .... Un peu en recul ses dernières années, Lenz revient très fort sur le devant de la scène avec de nouveaux concepts tels le transponding et RailCom. ...

voir les autres systèmes haut de page